Hyper sensibilités·hyper-accousie

Je ne suis pas asociale, ou bizarre, je suis hyper sensible.

L’hyper sensibilité auditive. Vidéo.

Dans tout ce qui fait que j’ai été diagnostiquée asperger, dans tout ce qui m’handicape au quotidien, le pire à gérer est certainement mon hyper sensibilité auditive… Car de cette hyper sensibilité découlent de nombreuses choses.

Voici une vidéo trouvée sur Facebook, sur la page de Un bus pour l’autisme. Elle vous met dans ma peau pendant 4 minutes.
https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Funbuspourlautisme%2Fvideos%2F1446086178999020%2F&show_text=0&width=560″ 

Elle vous explique en partie d’où viennent les stéréotypies, les comportements problèmes, les difficultés de compréhension et d’analyse orale, l’irritabilité, la fatigue, le stress.

Pour pouvoir continuer à communiquer avec les autres, je compense en essayant de lire sur les lèvres (et je regarde peu dans les yeux, du coup). Mais dans une conversation à plusieurs, où tout le monde parle en même temps, ça devient l’enfer. De là vient ma détestation pour les lieux bruyants et les sorties à plusieurs. Je préfère largement recevoir ou être reçue, en petit comité, dans l’intimité d’une maison dans laquelle on aura coupé le son de la télévision.

Contre l’irritabilité et la fatigue, j’ai un casque anti bruits, que j’utilise quand je suis à 2 doigts de troubles de comportement, mais je ne peux malheureusement pas le mettre dans certains endroits.

Bref. Bienvenu dans mon monde ! 😛

 

 

 

 

 

9 commentaires sur “Je ne suis pas asociale, ou bizarre, je suis hyper sensible.

  1. Bonjour, @journalduneasperger ! J’ai beaucoup de mal à m’imaginer que les autres personnes entendent différemment (qu’elles puissent filtrer). Même s’il m’arrive parfois d’hyper-focaliser et donc d’occulter totalement les sources sonores environnantes, je vis ce qui est partagé dans la vidéo en lien.

    C’est intéressant que tu fasses référence au fait de lire sur les lèvres. Je pratique cela également. C’est une façon pour moi de comprendre ce que mon interlocuteur exprime. J’ai longtemps pensé que j’avais probablement un problème d’audition.

    Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

  2. le weekend dernier, je l’ai passé avec une amie. allez savoir pourquoi, j’avais envie de sortir, d’aller boire un verre, en terrasse, sur une place (bruyante et bondée) de la ville. et là, c’est formidable, on discute, on boit un cocktail, et on passe une super soirée. je suis super contente, heureuse, et super contente de moi, j’y arrive.
    sauf que.
    à un moment, pile au milieu d’une phrase de mon amie, l’horreur. impossible de continuer. sans prévenir. bloquée. impossible de parler, d’expliquer, de bouger. les seuls mots qui me viennent c’est « au secours ». sauf que je ne peux pas les dire. mon amie se rend compte immédiatement que ça ne va plus. elle me propose de partir. me prend la main. m’aide. à me lever. à avancer. tient ma main, me lâche quand elle voit que je ne supporte plus de contact. je suis toujours bloquée. je ne veux pas lui faire honte, pas me faire remarquer. je ne sais pas si les gens m’ont vue, je ne les vois pas. ils sont autour, je vois juste leurs jambes que je veux éviter. surtout que personne ne me touche et ne toucher personne au milieu de cette foule si dense. il faut marcher jusqu’à l’arrêt du tram. attendre le tram. monter dedans, attendre l’arrêt, descendre, marcher encore jusqu’à son appartement. me mettre des repères, vite.
    longtemps, moi aussi j’ai cru que j’étais sourde, puisqu’au milieu du bruit des autres, j’entends très mal. ce fameux bruit que je supporte un moment et qui, soudain, m’empêche de bouger.
    j’ai vécu des années dans le silence le plus absolu (pas de musique, de radio, de télé), je ne bougeais jamais de chez moi. aujourd’hui, j’ai besoin de son (sauf si on me parle, là, c’est trop de bruit.), je mets doucement une série que je connais par cœur, je n’écoute pas, je ne regarde pas, il y a juste le bruit de ces voix, qui me rassurent où que je sois. mon amie le sait, a allumé la télé pour mettre ma série en fond sonore. j’ai pu me calmer. j’avais retrouvé un point de repère.
    parfois, j’ai envie d’une vie ordinaire, d’aller boire un verre ou de faire du shopping, comme tout le monde. y’a rien de mal à sortir un soir avec une amie. sauf que je ne sais jamais si tout va bien se passer, ou si je vais « péter les plombs » comme le weekend dernier.
    je ne sais pas si c’est le bruit, les gens. s’il s’était passé quelque chose au moins, je pourrais expliquer. mais non. rien. la minute d’avant était la même que la minute d’après.
    mais voila ce que j’ai pensé cette nuit là :
    c’est décourageant. éreintant.usant. pénible. nul. parfois je pense que je suis plus forte que mon autisme. en fait, c’est toujours lui qui gagne à la fin. on ne peut pas se défaire de lui. l’arracher de nous. vivre sans lui.
    avant, je me pensais inadaptée au monde sans savoir pourquoi. un enfer. aujourd’hui, j’ai un mot sur ce sentiment qui est en fait, une réalité. même si, au départ, j’ai été heureuse de comprendre, ce que je vois maintenant, c’est que je traine quotidiennement ce boulet dans ma vie. je ne peux pas aller mieux. personne ne peut rien contre lui. c’est une cage. et même, si pendant un instant, je pense que je peux avoir une soirée ordinaire, la réponse est non. il n’y a aucune permission de sortie. l’autisme, parfois, n’est qu’un isoloir et une prison.
    (les jours où je vais bien, je suis nettement plus positive. 🙂 )

    laïus obligatoire.

    bon weekend à vous.

    S.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je ressens comme Avatypique, c’est difficile pour d’imaginer que ce n’est pas comme ça pour d’autres personnes. De mon côté je m’en sors avec des  » oui oui » ou des  »rires étouffés ». Mais mes amis proches ne sont pas dupes et me demande parfois si j’ai entendu. Mais le plus souvent j’ai appris à faire semblant que j’écoute…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s