Non classé

Visite chez l’ORL

Ce matin, je suis allée chez l’ORL, pour faire contrôler mon hyperacousie.
Ca fait des années que je sais être hyperacousique mais je ne l’avais jamais faite réellement mesurer.

Je vais vous expliquer un peu, j’espère que ça pourra en aider certains.

Bon, je ne stressais pas trop, car j’étais déjà venu une fois pour mon fils et j’avais été agréablement surprise par la gentillesse de la secrétaire ET du docteur, et leur ponctualité.

Entretien :

– Bonjour Madame ! Vous venez me voir parce que vous avez l’impression d’entendre moins bien, c’est ça ?

– Heuuu, non, je viens parce que j’entends trop bien justement. J’aurais voulu que vous mesuriez exactement mon hyperacousie et me dire s’il y a quelque chose à faire pour améliorer les choses, car c’est vraiment douloureux.

– Une hyperacousie ?

– Oui, j’ai un syndrome d’asperger et j’ai des hypersensibilités, notamment auditive.

– Un syndrome d’asperger ? Qui vous a dit ça ?

– Le Centre autisme de Bordeaux.

– Ils ont fait comment pour poser le diagnostic ?

– J’ai passé un certain nombre tests normalisés, ils ont interrogé mon mari, mes parents. Il y avait 1 psychiatre et 2 psychologues.

– Et ça fait longtemps que vous savez ?

– 2 ans.

– Comment vous en êtes arrivée à demander à être reçue au CRA ?

– Après le diagnostic de mon fils au CMP. Comme il y avait des similitudes, le CMP m’a conseillée de me tourner vers le CRA.

– Ah d’accord très bien.

 

Lui : grand sourire
Moi : un peu mal à l’aise suite à ce qui ressemblait à un interrogatoire.
Pourquoi me poser toutes ces questions ? Peut-être doutait-il que j’ai un syndrome d’asperger. Peut-être se renseignait-il pour un proche.
Je ne le saurais jamais, je n’ai pas osé demander. Mais c’est assez courant qu’on me pose ce genre de questions et je réponds volontiers. Même une seule personne sensibilisée peut faire la différence auprès de nombreux autres.

Imaginez qu’on lui amène un enfant avec les mêmes caractéristiques auditives que moi et un comportement un peu atypique ! Il peut poser LA question qui mettra la puce à l’oreille des parents ! Oui, je m’emballe un peu, je suis comme ça, optimiste 😊

Bref.

Après plusieurs tests, (vous saviez qu’on pouvait court-circuiter l’oreille en faisant vibrer l’os ?? 😶), il a confirmé que mon hyperacousie était bien présente, avec en plus, une oreille gauche encore plus performante que la droite.
« Vous ne risquez pas d’être appareillée tout de suite ! » m’a-t-il dit en plaisantant. « C’est rare de voir des courbes aussi hautes » a-t-il ajouté.

Il m’a ensuite expliqué le fonctionnement de l’oreille interne, le rôle important du tympan qui vibre pour envoyer les informations auditives au cerveau et qui se tend en retour sur ordre de celui-ci lorsqu’il perçoit un son comme une agression. Mon cerveau apparemment, perçoit les agressions plus tôt que la majorité des gens et ordonne donc au tympan de se tendre plus vite.
En gros, l’oreille fonctionne parfaitement. C’est le cerveau (ce gros relou) qui perçoit mal et qui envoie les signaux d’agression trop vite.


 

Conclusion : on ne peut pas faire grand chose.
Garder des boules quiès ou un casque anti-bruit en permanence serait une très mauvaise idée et même néfaste car sous-habituerait encore plus le cerveau. Tout serait agression dès qu’on ôterait les protections. S’accorder des pauses sensorielles, oui.
Et continuer à se protéger lors de sons très forts (genre tondeuse), car le cerveau, ce petit canaillou, va se souvenir qu’il a été agressé et va encore augmenter sa vitesse de réaction aux sons qu’il considère comme agressifs.

 

4 commentaires sur “Visite chez l’ORL

  1. Alors ce cerveau, c’est un gros relou ou un petit canaillou, faudrait savoir! 😉
    Ça m’a bien fait rire en tout cas!
    Je ne suis pas diagnostiquée mais j’ai ce « problème » auditif depuis toujours, et j’envisageai d’aller consulter pour ça, car en plus j’ai des acouphènes…L’O.R.L. doit-il être spécialisé spécifiquement sur la sphère auditive selon toi? Comment savoir (=quelles bonnes questions poser pour s’assurer de choisir le professionnel adéquat) qui choisir?

    J'aime

    1. C’est une excellente question à laquelle je n’ai malheureusement pas de réponse satisfaisante.
      Cet ORL m’a été recommandé à l’origine par le CAMSP, pour l’évaluation de mon deuxième. Comme je préfère aller en terrain connu et que je l’avais trouvé sympa, j’y suis retournée pour moi.
      Par contre, il vaut mieux spécifier, je pense que tu souhaites un audiogramme complet car hyperacousie et acouphènes. Si l’ORL n’est pas spécialisé, il le dira j’espère 🙂
      PS : j’ai aussi des acouphènes, dès que je suis dans le silence. Il m’a expliqué que c’est mon cerveau (encore lui !) qui s’est tellement habitué à vivre dans le bruit que quand il n’y en a pas, il en crée … (je tranche pour gros relou 😛 )

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ta réponse et ton conseil! Il ne me reste plus qu’à éplucher les pages jaunes et à m’armer de courage pour téléphoner (méga soupir… parce que mon cerveau semble être lui aussi un gros relou – troubles fonctions exécutives supérieures- )

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s