Asperger·Exposition·Habiletés sociales

Accompagnatrice

Depuis que j’ai accompagné ma fille et sa classe au cinéma il y a quelques mois, mon fils fait la tête.
(j’en ai parlé sur la page FB du blog, si vous n’êtes pas abonnés, je vous invite à rectifier ça 😛 ) (oui, je fais un peu de pub ^^)

V. 5 ans et demi :
« Et moi, maman, c’est quand que tu m’accompagnes ??  »
« Maman, pourquoi tu accompagnes G. et sa classe et pas moi ?? »
« Mamaaaaaan !!! S’il te plaiiiiiiit !!! Viens avec ma classe !!!! »
(il a une nette propension à l’obsession  et à l’insistance, quand il veut un truc)

Bref, en tant que mère qui tente d’être exemplaire et de ne pas faire de favoritisme entre ses 3 enfants, je culpabilise.
Du coup, quand la maîtresse de mon fils m’a topée un matin et m’a demandé « vous seriez libre le 12/06, pour accompagner les enfants ?? S’il vous plaît !!!! » (avec yeux de chat Potté), j’ai naturellement répondu : « Bien sûr, je serais ravie d’accompagner la classe de mon fils ainsi que l’école entière à une rencontre MUSICALE entre plusieurs écoles ! »

-_-  Des fois, je me collerais des baffes  -_-

Et oui, me voilà engagée à accompagner toute une ribambelle de marmots hurlants et vagissants. Et comme un engagement, même oral, vaut contrat pour moi… No retour !

J’angoisse beaucoup et je prie depuis 2 semaines le dieu de la pluie de faire en sorte que ce soit annulé (pardon aux villages proches de moi qui ont eu des dégâts considérables suites aux orages, la pluie a été un peu en avance…) !

Je ne sais pourquoi, j’ai cette satanée manie de dire oui à tout ou presque. Oui, pour tenter d’être comme tout le monde, oui pour être acceptée, oui pour faire plaisir. Je sais que je ne vais pas me faire de copine, (j’ai testé lors de la sortie cinéma, un échec malgré les bonnes dispositions d’une autre maman. Je suis trop nulle pour répondre du tac-o-tac), mais ce n’est pas grave. Je me dis que je vais faire plaisir à mon gamin (et à ma gamine, ils sont dans la même école ^^). Et ça, ça n’a pas de prix. Mais ce sera dur, j’en ai conscience. Dur. Fatigant. Épuisant. J’ai prévu les 2 jours suivants sans rien, pour me reposer. 🙂

Vous vous imaginez que je râle, là. Ouais, je râle parce que je sais que je vais ramasser au niveau sensoriel. (les rencontres MUSICALES, quoi !!! Et plusieurs écoles !!). Mais je remercie aussi mes enfants sans qui je ne sortirais jamais de ma zone de confort. A force de se sous-exposer, on se déshabitue. Et du coup, lorsqu’un événement arrive, c’est très difficile de l’encaisser. Là, pour le coup, le fait d’avoir accompagné ma fille et sa classe au cinéma, m’a déjà un peu habituée. Et le fait d’avoir fait mon « coming-out » auprès des ATSEM me rassure un peu. On me jugera peut-être bizarre, mais pas bizarre-méchante. Peut-être bizarre-courageuse. Ouais, ça ça m’irait bien 🙂

Bref, voilà une illustration parfaite de l’avantage inattendu que peut être le fait d’avoir des enfants. Ils vous poussent dans vos derniers retranchements, par amour, ils vous forcent à sortir de chez vous et à voir des gens, ils vous incitent à vous frotter au monde. Sans mes enfants, je passerais mes journées sur le canapé à mater des séries ou à me pouiller virtuellement sur le net (oui, même en virtuel, j’ai du mal à communiquer 😛 )

Ce sera dur, mais je vais le faire. Par amour.

Souhaitez-moi bonne chance !! (c’est après-demain)

2 commentaires sur “Accompagnatrice

  1. Courage ! Je connais, je culpabilise aussi quand je fais pour un et pas pour l’autre.. Alors en bonne poire (et bonne maman), je dis « oui » tout en sachant que je déteste ce genre de sorties ^^
    Mon astuce quand ça arrive, je me prépare des petits jeux (pour les plus petits) pour quand il y a un temps où les instits n’ont rien prévus (temps libre)… par exemple le jeu du chef d’orchestre… ça les amuses, et en plus ils n’ont pas à courir partout xD

    Bon courage 😉

    J'aime

    1. Alors donc… Bonne chance!

      Je pense comprendre assez justement ce que tu écris. Je n’ai pas d’enfant, et aucune propre motivation pour me pousser hors de ma zone de confort (Qu’est-ce que je déteste cette expression d’ailleurs!!) et donc je végète lamentablement et me replie totalement… du coup je me trouve méga-nulle et hop! ça boucle tout seul! les merveilles d’une mécanique idéalement bien huilée. (même pas le courage de la corde pour me pendre, c’est dire!)

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s