Asperger·Habiletés sociales·Non classé

S’adapter aux autres

S’adapter aux autres, savoir communiquer différemment en fonction de qui on a en face, c’est ce qui m’a toujours le plus compliqué la vie.

(Bon, peut-être pas le plus, m’enfin, vous avez l’idée générale)

Plus jeune, j’ai souvent été trop familière. A l’école, dans la vie professionnelle, même avec des inconnus. Cela m’a causé pas mal de problèmes, avec des hommes principalement, qui pensaient que je les draguais et qui du coup se permettaient des choses pas correctes. (d’où la nécessité de prise en charge précoce ! On peut ainsi éviter des drames).

Alors, comme je suis binaire et que je ne sais pas faire dans les demie mesures, j’ai basculé du côté obscur de la force et ai adopté un comportement très distant et rigide avec tout le monde, y compris avec des voisins ou collègues de boulot pourtant côtoyés longtemps. Cela m’a valu un certain nombre de sobriquets tous plus sympas les uns que les autres : connasse prétentieuse, Madame de, la meuf hautaine, etc. Mais au moins, je n’avais plus de comportements inappropriés de la part des hommes.

Je travaille sur ces postures et cette rigidité grâce à l’orthophonie. Je travaille la flexibilité mentale grâce à la psychothérapie. Ca va un peu mieux, mais c’est très loin d’être instinctif, il me faut un vrai temps de réflexion :/

Et même dans mon quotidien, avec des gens de confiance, il faut que je réfléchisse à qui je parle pour savoir comment lui parler.

Exemple tout bête, avec mes enfants.

Si je dis à K, mon aîné TSA :
« Tu veux bien ranger ton linge dans ton armoire ? », il y a de fortes chances qu’il me réponde « non ». Bin oui, je lui ai demandé s’il voulait. Qui veut volontairement arrêter de jouer pour faire un truc casse pied ? 🙂
Par contre, si je lui dis « Va ranger ton linge dans ton armoire », il va inmanquablement me répondre « Ok ».

A contrario, si je dis à mon second, TDA (+TOP) :
« Va ranger ton linge dans ton armoire », il va très certainement me répondre « NON ! » ou « je n’ai pas envie ! ». Lui, il faudra lui demander avec douceur, en tournant autour du pot, et en le valorisant (exercice loin d’être inné chez moi, mais j’y arrive de plus en plus du premier coup ^^)

Bref, s’adapter aux autres, c’est loin d’être évident.

2 commentaires sur “S’adapter aux autres

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s